Arcana Universe


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Présentation: Arcana

Aller en bas 
AuteurMessage
Talden / Simon
Alpha et Oméga
Talden / Simon

Nombre de messages : 615
Age : 32
Sphère : Babysphère! ^^
Date d'inscription : 12/07/2005

Présentation: Arcana Empty
MessageSujet: Présentation: Arcana   Présentation: Arcana EmptyMer 24 Aoû - 23:45

Et oui, c'est ici que les jeux se présentent, aussi dois-je montrer l'exemple et commencer en premier! Smile

Arcana


1) Bref historique

Je ne peux vous décrire Arcana dans son intégralité en quelques mots. Ce serait mentir sur l'étendue de mes connaissance, vu que personne ne peut se vanter de connaître un monde entier! Mais puisque vous n'y étiez pas, je veux bien vous raconter...

Je vais vous demander un peu d'imagination, car vous allez sans doute refuser de me croire. Alors imaginez...
Imaginez notre monde à nous, celui que nous connaissons tous, la Terre quoi. Avec ses continents, ses océans, ses voitures, sa science, ses hommes politiques, et ses embouteillages pour se rendre au boulot le matin. Notre monde, quoi. Et maintenant, imaginez une date... Le 17 août 1999, très exactement. Une date qui n'a rien d'exceptionnel, mais qui fut, et restera à jamais, la Nuit de l'Eveil.

Cette nuit-là, il se passa quelque chose. Personne ne peut expliquer ce que c'était, mais ça s'est passé. Mais du jour au lendemain, sur la planète entière, sans aucune explication, les hommes se mirent à posséder la magie. En une nuit, une personne sur cent était devenu mage sur Terre.

Qu'est-ce qu'un mage? C'est très simple, même s'il n'y en a pas deux identiques aujourd'hui. Ca n'a rien à voir avec les vieux barbus ou les vielles sorcières au nez crochu qu'on retrouve dans les contes; non, ce sont des gens comme vous et moi, si ce n'est qu'ils ont un plus. Et ce petit plus fait toute la différence, car il est exceptionnel: les uns pouvaient voler, les autres changer de forme, d'autres encore savaient lancer des flammes du bout de leurs doigts, ou créer de la matière à partir de rien, ou guérir un malade rien qu'en le touchant, ou lire dans les pensées, ou se rendre invisible, ... Chacun avait ses propres pouvoirs. Mais ils n'en avaient pas qu'un seul: chacun avait ses propres affinités, et on voyait ainsi des gens lire des pensées en jetant des boules de feu, ou passer à travers les murs en lisant dans l'avenir... leurs pouvoirs étaient loins d'être illimités, mais ils étaient puissants quand même.

Au début, personne n'y crut, malgré que chaque jour, de nouvelles personnes devenaient mages. C'était trop absurde, trop énorme pour être vrai. La plupart des mages révélés par l'Eveil eurent peur, et refusèrent d'user de leurs pouvoirs mystérieux. d'uatres se cachèrent, par peur de l'autre. L'homme n'a jamais aimé ce qu'il ne comprenais pas, c'est pour ça qu'il brûlait les sorcières au Moyen-Age... même si avec le temps, on a appris qu'il n'y avait jamais eu de sorcières au Moyen-Age, mais seulement à l'orée du 3e millénaire.
D'autres, enfin, comprirent qu'ils pouvaient profiter de cette situation à leur guise. Et la plupart du temps, pas en bien, hélas; l'homme est trop pourri pour cela. Alors, les casses de banques, les meutres, les viols, les incendies volontaires, et autres choses que la morale réprouve se mirent à fleurir. Quand on a le pouvoir d'abuser de la situation, on a tendance à se laisser faire, non?

Mais l'existence des mages ne resta pas secrète bien longtemps. De légende urbaine, elle devint bientôt réalité, chacun guettant dans son voisin les signes d'une magie quelconque. On se croirait revenu à la seconde guerre mondiale, où accuser son voisin et le laisser à la vindicte publique était courant. Et pendant ce temps, les Gouvernements du monde entier niaient les évidences, ne sachant que faire. Les scientifiques étaient perdus: comment étudier la physique si n'importe qui peut voler sans efforts?

La gronde montait. Pendant deux ans, privés de tout repères, les mages furent persécutés et mis à mort par une foule en délire qui avait peur d'eux. Parfois, l'un se rebiffait et tuait ses opposants; mais il se condamnait alors à une vie d'errance et de cachettes, recherché par la Loi et les hommes. Beaucoup de mages moururent, et pourtant, il y en avait de plus en plus: d'abord, un seul petit pourcent de la population était "touché", mais le bilan monta vite à 5, puis 10%.

Au bout de deux ans, d'un commun accord, les Gouvernements reconnurent officiellement l'existance des mages, sans savoir dire pourquoi. Il était temps, disaient-ils, de partir sur un nouveau pied, de faire table rase du passé, et de profiter du nouveau millénaire pour partir sur des bases saines et compréhensives.
Vaste connerie, oui. Le Gouvernement était offciellement contre, mais l'extrême-droite grandissante organisait des ratonnades. Les mages se cachaient, de peur et de honte; un enfant mage était "officiellement" un répudié pour son école et ses camarades.

La situation se prolongea encore cinq ans. Des pas se firent dans les deux sens: les mages se firent plus doux, et formèrent des associations comme des écoles et des mouvement politiques pour prouver qu'ils pouvaient s'intégrer; d'autres tentèrent de rapprocher les mages des hmmes "normaux", et de leurs donner les mêmes droits. Mais dans beaucoup de pays, ce message passa mal, et les ségrégation continuaient. Et pourtant, le nombre de mage ne cessait de grimper: 10, puis 15, et enfin 20% de la population mondiale.

Il y eut bien un essai pour conclure la paix: un 51e article des Droits de l'Homme fut voté, déclarant que chaque mage était égal en droit et en devoir aux autres hommes. On applaudit, on écrasait des larmes, on y croyait à cette paix. Vaste connerie, une fois de plus.

Moins de 6 mois plus tard, un pays déclara officiellement les mages comme ennemis, et le chassèrent de leur territoire. Et pas un petit pays africain ou moyen-oriental aux moeurs rétrogrades; non, la France elle-même, rien de moins. La "fine fleur de l'Europe" montrait qu'elle était pire que tous les autres. Et le nombre de mage grimpait: 25, 30, puis 35% de la population.

La guerre éclata enfin. Une troisième guerre mondiale, à ceci près que ce n'était pas un pays contre un autre, non... c'était chaque pays contre lui-même. Une guerre civile planétaire; une tuerie, un massacre xénophobe à l'échelle mondiale. Mais cette fois, les mages ne se laissèrent pas faire.

La guerre dura dix ans. Dix longues années au bout desquelles le quart de la population mondiale fut massacrée, et où la moitié de ce qui restait était des mages. Cela ne pouvait durer.
Alors, dans un dernier élan d'espoir, les mages se lancèrent dans le pus rand sortilège jamais lancé, si grand que plusieurs centaines de mages y travaillèrent pendant des semaines. Le plus grand sort de l'histoire, la Grande Arcane, l'Arcana. On ignorait ce qu'elle ferait, mais on y croyait. c'était le seul espoir, ou la fin de la planète sous la folie des hommes.

Les effest dépassèrent toute imagination. En fait, le monde lui-même disparut... et fut remplacé par un autre, tout neuf, inconnu, sauvage. Un monde totalement diférent de la Terre que l'on connaissait. Tous les mages, et une petite porportion d'humains, se retrouvèrent catapultés dans ce nouveau monde, qui pourtant tournait autour du Soleil. La guerre fut finie d'un coup, il fallut tout redécouvrir, repartir de zéro, avec la maie comme seule aide.

Le monde nouveau fut plein de surprises: des découvertes d'antiques citées non-humaines, des forêts vierges, des déserts de sable noir, des mers luisantes de milles feux, des barrières de cristaux. Et, de-ci de-là, des morceaux de l'ancienne Terre, emportés dans ce noveau monde. On en redécouvrit pas mal, on retrouva même la moitié de New York!

Bien sûr, je vous dit ça, vous avez peut-être du mal à comprendre, tout cela est si loin... des dizaines d'années... Les hommes sont devenus la minorité, les mages dominent, les pays se font la guerre. La vie à repris son cours.
Mais quelque chose me dit que cela est loin d'être fini... les hommes trafiquent avec leur nouvelle Technomagie, des bêtes étranges on fait leur apparition, le monde semble encore changer. A mon avis, l'histoire de ce nouveau monde est loin d'être finie... Et vous en serez peut-être les acteurs, mes amis!


2) Le jeu

Bienvenue à Arcana, le jeu de rôle magique!

Si vous n'avez pas lu ce qui a précédé, tant pis pour vous Wink . Mais de manière plus générale, sachez que vous allez jouer un mage dans ce monde qu'est Arcana. Bien sûr, vous aurez le choix entre les différentes époques:

- Le début, où personne ne savait rien
- La période trouble où les mages furent persécutés
- La guerre
- La reconstruction et le renouveau
- La vie dans le nouveau monde
- La nouvelle guerre (hélas oui! Humains contre mages, et le match fut très serré)
- La nouvelle période, où les Chimères (sortes de monstres) ont forcé nos mages à revenir en arrière
- La fin des temps, avec les Incarnations et leur prophétie ténébreuse
- ... et peut-être encore après?

Grâce à l'utilisation des sphères de magie, vous pourrez inventer le mage de votre choix, en combinant le tout pour des résultats parfois bizarres. Le jeu se prête aussi bien à l'intrigue qu'à l'action, avec des scènes de combat héroïques (c'est le système qui veut ça) et des passages qui ne déplairaient pas à un manga ou un film d'Hollywood.

Le background sera très détaillé, ce que vous avez vu au-dessus n'est qu'un résumé très grossier. Vous pourrez découvrir les milles secrets qui planent autour de ce monde. Et comme je suis parfois "écrivain", j'ai une certaine vision du monde, mais je ne veux pas vous l'imposer: il y aura l'histoire officielle, et la vôtre, où vous pouvez faire ce que vous voulez!

Vous pourrez rencontrer des PNJ un peu travaillés, qui ne soient pas juste un ensemble de caracs jetés sur une feuille. Vous pourrez essayer plusieurs concepts de personnages, du Gardien protecteur au jeune écolier mage du temps des troubles, en passant par le commando-flingueur aux armes magiques. J'ai même inventé un sport national, pour les bourrins, l'Arena, où les amateurs de combat se donneront à coeur joie!

En plus, en tant qu'admin du site, je resterais présent et à votre écoute, pour tout question ou suggestion qui vous viendrait à l'esprit. Je tenterais de faire des nouveautés régulièrement. Le jeu Arcana se déclinera aussi sous la forme d'un ou plusieurs jeux forums, et peut-être autre chose encore.

Mes amis, si vous daignez jouer à mon jeu, je vous en serait très reconnaissant. Parole de Simon! Very Happy


3) Le système de jeu


Je ne pouvais pas ne pas vous parler du système de jeu.

Il a le double avantage d'être simple et rapide. A base de D6, dont le nombre varie en fonction de vos caractéristiques. Un petit nombre de dés, un bonus, et hop! le jet est fait. La magie est à peine plus compliquée, reprenant la même base, mais avec d'autres valeurs.

Parlons-en de la magie: elle se divise en douze sphères, chacune ayant ses possibilités. Sachez qu'un PJ normalement constitué en possède 3, bien qu'une certaine classe de mage n'en possède qu'une, et que d'autres peuvent en avoir plus à force d'exprience. Chaque sphère est gradué de 1 à 6, bein que le niveau 6 soit théoriquement inaccessible (mais vous pouvez en faire autrement).
Le jeu utilise un système de Points de Pouvoir, récupérables, qui permettent de lancer les sorts ou d'en augmenter le jet de dé. A côté de ça, votre imagination est libre: si vous avez assez de Points de Pouvoir et une sphère du niveau adapté, vous pouvez lancer n'importe quel sort. A vous les délires et les techniques maison!

Le système de combat est très héroïque, avec 3 actions par tour et des possibilités de contre-attaque spectaculaires. Quand au système de dégat, il use de la localisation des dommages, mais il n'y a que 2 zones: Vitale et Périphérique. Simple et funky. le système d'arme est également simplifié: pas besoin de courir dans le livre pour trouver les dégats, un peu de calcul suffiront.

La création de personnage à été axée sur la simplicité: en dehors de la répartition des caractéristiques, qui doit être réfléchie, le reste découle de lui-même. En dix minutes, vous avez les règles, il ne vous reste qu'à inventer le background! Le système est plu proche des jeux White Wolf (Vampire, Loup-Garou, etc.), avec une répartition, mais vous pouvez également vous attribuer une Voie, sorte de classe qui possède des avantages et défaut uniques.

Le système d'expérience n'usera pas de XP, mais d'évolutions, plus souples, pour modeler votre personnage à votre guise. Il n'y a pas de niveaux dans ce jeu. (Ceci reste encore à développer)


En un mot comme en mille, Arcana est mon jeu, avec un système de règle complètement nouveau et de nombreuses possibilités, tout en restant simple. De nombreux suppléments background et règles vous seront proposés par mon intermédiaire.

j'espère que ceci vous a donné envie de jouer à mon jeu. Si c'est le cas, je vous dit tout simplement: que Shal vous bénisse, vous avez fait le bon choix. thumright



A bientôt! Cool

_________________
Mon père était tellement de gauche
Qu'on a eu tout plein d'accidents
Il refusait la priorité
A droite, systématiquement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nevosis
Sublimé
Nevosis

Nombre de messages : 481
Age : 27
Sphère : Ronde?
Date d'inscription : 02/09/2005

Présentation: Arcana Empty
MessageSujet: Re: Présentation: Arcana   Présentation: Arcana EmptySam 3 Sep - 18:32

Je vient de lire l'histoire (et vais peut etre lire la suite maitnenant).
Tres beau travail, Simon (je t'appelle comme ça par respect ici), parce que franchement, je trouve ça exelent mais....... Si la plupare des "hommes" sont devenues mage, et que un jour, il y a une quete de pouvoir (car les mage reste des hommes et le coeur des hommes est coruptible), les hommes ne feront pas long feu, moi 'aimerer avoir la suite ^^, savoir si il y a des mages qui s'allie avec les hommes pour les défendre ect...

Mais en tout cas c'est génial^^ mais dit moi, est-ce la meme histoire sur horizons? si oui ya un probleme, pourquoi les flics qu'on a rencontrer ne sont pas mage?

EDIT: J'ai TOUT lu, et finalement, je recommande a tout le monde de le faire, ça parait etre un gros pavé mais quand on le lit ça coule tout seul .

Talden, une chose que je ne comprend pas, au début du jeu on pourrat choisir a quel "période" on commence?! ça fait bizarre...
Et par contre, une chose m'intrigue, cette phrase:

Le système d'expérience n'usera pas de XP, mais d'évolutions, plus souples, pour modeler votre personnage à votre guise. Il n'y a pas de niveaux dans ce jeu. (Ceci reste encore à développer)


J'atend de voir!!

En tout cas c'est exelent^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgstory.org
Talden / Simon
Alpha et Oméga
Talden / Simon

Nombre de messages : 615
Age : 32
Sphère : Babysphère! ^^
Date d'inscription : 12/07/2005

Présentation: Arcana Empty
MessageSujet: Re: Présentation: Arcana   Présentation: Arcana EmptySam 3 Sep - 19:58

Concernant la quête du pouvoir... C'est certain, les mages sont nettement plus fort que les humains; mais dans le même temps, plus tu as de pouvoir, plus tu dois être responsable de tes pouvoirs. Tu ne peux pas te permettre de tuer quelqu'un en rue si il y a autour de toi une dizaine de personnes capables de te maîtriser... Je n'ai jamais dit que la vie sur le nouveau monde était facile!
Pour les humaisn, ils étaient en si petit minorité que les mages ont fini par passer l'éponge et leur laisser une seconde chance. D'autant que malgré tout, dans des familles de mages, certains naissent sans pouvoirs. Malheureusement, le coeur des hommes est toujours le même, et faire confiance à une minorité qui a détenu le pouvoir dans son temps n'était pas une bonne idée...

Concernant tes deux autres questions, il faut savoir que cela concerne le jdr "papier" du jeu, et non la version actuelle forum. Donc, je vais faire le background pour que des parties soient possibles dans toutes les époques du jeu, et le système d'évolution te permettra un peu de faire évoluer ton personage comme tu le sens, tantôt en lui montant sa force ou ses caractéristiques, tantôt ses pouvoirs, etc. Je dois encore trouver le juste milieu pour faire marcher ça, mais il n'y aura pas de "mage niveau 4" dans mon jeu, quoi!

(Au passage, j'ai fait une section pour les questions, penses-y la prochaine fois! Wink )

A bientôt. Cool

_________________
Mon père était tellement de gauche
Qu'on a eu tout plein d'accidents
Il refusait la priorité
A droite, systématiquement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel
Jeune éveillé


Nombre de messages : 25
Age : 29
Sphère : Nécromancie (Spe Forum)
Date d'inscription : 04/03/2008

Présentation: Arcana Empty
MessageSujet: Re: Présentation: Arcana   Présentation: Arcana EmptyMar 4 Mar - 7:23

Tout ça m'a l'air très très fun Smile
A quand une partie en version papier ?
En tout cas y a de l'original et du classique, intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Présentation: Arcana Empty
MessageSujet: Re: Présentation: Arcana   Présentation: Arcana Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation: Arcana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [La Storia Della Arcana Famiglia] Présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation d'Ashley Potter, délurée :D [Validée]
» Présentation de Jilano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcana Universe :: Jeux de rôles papier :: Discussion générale jdr-
Sauter vers: