Arcana Universe


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Un peu de bestiaire: le twarr

Aller en bas 
AuteurMessage
Talden / Simon
Alpha et Oméga
Talden / Simon

Nombre de messages : 615
Age : 32
Sphère : Babysphère! ^^
Date d'inscription : 12/07/2005

Un peu de bestiaire: le twarr Empty
MessageSujet: Un peu de bestiaire: le twarr   Un peu de bestiaire: le twarr EmptyMer 19 Juil - 17:09

Bonjour à vous!


J'ai récemment fait une partie IRL d'Arcana avec Fix, Colt et Flo (oui, encore eux, mais faut dire qu'ils habitent pas si loin non plus). Cette partie se passait dans le Nouveau Monde, trois ans après la Grande Arcane; pas mal de choses était connues, mais d'autres restent encore à découvrir. C'est là que, forcé par mon imagination, j'ai dû inventer une toute nouvelle espèce animale. La voici, pour votre plaisir...



Le twarr
Collumis Twarrus vulgaris


Le twarr est un mammifère ne ressemblant à aucune espèce de l'ancien monde, et qui ne fait partie d'aucune des grandes familles connues.
Son nom vient de son cri si particulier: "TwaaâÂÂââaarrr!", un son légèrement nasillard mais néanmoins puissant. La tradition voulant que les nouvelles espèces soient baptisées par leurs découvreurs, son nom fut donc tiré de son cri.


Apparence extérieure


Le twarr moyen est un mammifère à pelage touffu, dont la taille équivaut à peu près à celle d'un saint-bernard, mais dont le poids est sensiblement plus élevé.

Le twarr mâle moyen mesure environ 95cm au garrot, pour une longueur proche de 2m (2m40 si l'on compte la queue); il pèse aux alentours de 110kg. En revanche, la femelle est beaucoup plus imposante que le mâle: 1m10 au garrot, 2m20 de longueur (2m60 avec la queue) pour 140kg.

Le twarr est recouvert d'une fourrure extrèmement douce, de couleur noire, avec des taches grises au niveau des pattes, de la gorge et tout le long de la queue. Cette toison épaisse lui permet de survivre à des hivers les plus rigoureux; elle est évidemment plus légère en été que lors des saisons froides. Lors de l'hiver, elle prend une couleur blanche, comme chez certaines autres espèces, les lièvres par exemple.
La fourrure du twarr est longue et fournie: les poils mesurent en moyenne une vingtaine de centimètres. Cela en fait une cible privilégiée pour les amateurs de fourrures.

Comme indiqué précédemment, le twarr possède une queue d'environ 40 cm. Celle-ci est aussi touffue que le reste du corps, ce qui donne un aspect massif à l'appendice, qui pourtant n'est pas très musclé. Cette queue n'est pas préhensile, elle ne fait que légèrement rétablir l'équilibre en cas de course.

Mais la principale originalité du twarr est son très long cou, sur lequel sa tête vient se fixer sans autre jonction. Ce cou est flexible, épais, et terriblement musclé; il sait sinuer comme un serpent, donnant ainsi une très grande mobilité à la tête du twarr. Cette dernière semble d'ailleurs n'être que prolongement du cou: il n'y a aucune sorte d'épaule, et la tête comme le cou ont tous les deux le même diamètre.
Sur la longueur totale du corps, le cou représente environ cinquante centimètres, plus une trentaine pour la tête; soit plus du tiers du total!

La tête est relativement plate. Les yeux du twarr sont placé vers l'avant, lui donnant ainsi une vision comparable aux autres mammifères. Le nez du twarr est très plat, à peine deux trous sur l'avant de son museau; mais quand le twarr renifle, il s'évase comme deux coquillages, devant ainsi beaucoup plus visible.


Ossature


Penchons-nous un instant sur le squelette du twarr, qui recèle d'une particularité originale.
La colonne vertébrale du twarr est la plus longue chaine qui parcours son corps: du crâne au bout de la queue, elle est composée de 88 vertèbres épaisses. Sur cette colonne viennent se fixer les quatre membres, chacun assorti d'une articulation et d'une homoplate, ainsi que les côtes, au nombre de 16 paires.

L'originalité vient de la base du cou elle-même: passé les membres antérieurs, la colonne vertébrale sembler "plonger" en avant, descendant de plusieurs centimètres, puis continue en ligne droite vers le crâne. Cette particularité fait que le twarr possède ses vertèbres cervicales environ au milieu de son cou! Il y a, en effet, autant de muscles sur tout le pourtour de cette série de vertèbres. Cela explique la musculature importante du cou du twarr, ainsi que sa grande souplesse.
On pense que, du point de vue de l'évolution, cette mutation permettait de protéger la colonne vertébrale du twarr au niveau du cou, véritable point faible de l'animal. Le twarr étant relativement court sur pattes, les attaques venant du haut risquent à coup sur de briser la colonne. Grâce à cette évolution, la masse musculaire et le cuir permettent d'encaisser un coup violent sans pour autant mettre les os en danger.


Le crâne lui-même est relativement petit, pas plus d'une trentaine de centimètres. En revanche, la bouche du twarr est extrèmement large par rapport à la taille de la créature. Sa mâchoire est composée de 56 dents, dont la moitié environ servent à trancher, et l'autre à broyer (ce qui est la trace d'un regime alimentaire varié).
La taille du cerveau, par rapport à la taille de la créature, est du même rapport que celui d'une vache.

A noter qu'au bout de ses quatres pattes, le twar possède cinq griffes d'une dizaine de centimètres. Ces griffes ne sont pas rétractiles.


Habitat


Le twarr vit dans des régions tempérées de l'hémisphère Nord.
Le tout premier contact avec ces créatures fut sur une grande île, au nord de la Calice (pays francophone situé à l'ouest du plus grand continent du nouveau monde), recouverte essentiellement de forêts. Par la suite, on en trouva également sur le continent même, dans des régions plus froides au Nord.
Quand l'homme se mit à domestiquer l'animal, le twarr se répandit sur toutes les terres tempérées du grand continent. Les espèces sauvages vivent encoe dans des régions forestières, où leur nourriture est abondante; les twarr domestiques vivent eux dans les plaines, où ils se nourrisent essentiellement d'herbes et de plantes basses.


Sa nourriture


Le twarr est omnivore, car il se nourrit aussi bien de viande que de végétaux.
Ses proies favorites sont les animaux de petite taille, comme les rongeurs et mustléidés (fouines). Il ne chasse habituellement pas d'animaux plus grands que la taille d'un lapin. Le twarr se sert de la vivacité et de la souplesse de son long cou pour attrapper les proies dans leur terrier; il est incapable de rattrapper une proie à la course, sauf si celle-ci est très petite (comme une musaraigne).

Mais cette quantité de viande ne suffit pas à remplir son grand estomac; il se nourrit donc de plantes en complément. Les herbes et les plantes basses sont ses nourritures préférées, mais il arrive qu'un twarr se mette sur ses pattes arrières pour manger les feuilles basses d'un arbre. La présence d'une seconde poche dans son estomac lui permet de digérer plus facilement les plantes; elles sont malaxées et prédigérées dans cette poche avant de passer dans l'estomac principal.

A noter que les twarr, malgré leur régime omnivore, ont souvent besoin de viande pour entretenir leur corps. Si un twarr est privé de viande pendant une trop longue période, ses muscles en pâtiront et il s'affaiblira.


Vie et moeurs


Les twarrs vivent soit solitaires, soit en groupe familliaux composé de trois à dix individus. Les femelles sont majoritairement dominantes dans ces groupes, notamment parce que leur stature supérieure leur donne un avantage.
A la saison des amours, les mâles se battent pour séduire leur dulcinée, mais il arrive fréquemment que... les femelles se battent aussi! Si un mâle a montré qu'il était fort, les femelles seront souvent attirées en masse, et se battront entre elles pour pouvoir disposer de l'homme ainsi convoité. Les twarrs sont monogames: une fois qu'ils ont choisi leur partenaire, ils restent en couple pendant un an (soit deux saisons des amours). Passé cette période, le grand jeu de la séduction recommence, et les twarrs peuvent changer de partenaires à ce moment-là.

Les twarrs se reproduisent deux fois par an, une fois au printemps et une fois en hiver. Chaque naissance est une portée variant de un à trois petits. Durant la période de gestation (qui dure un mois), il arrive fréquemment que la femelle soit obligée de s'immobiliser, son trop gros ventre la gênant; c'est alors le mâle qui doit se charger de la chasse pour deux. Les mâles sont féconds dès l'âge d'un an, les femelles doivent attendre d'en avoir deux.
Les jeunes twarr restent auprès de leur mère pendant environ six mois, jusqu'à ce qu'une nouvelle couvée les remplace. Les jeunes twarrs sont connus pour "rester dans les jupes de leur mère": jusqu'au moment où ils la quittent, ils ne s'éloigne jamais de plus de quelques mètres d'elle, restant le plus souvent blottis dans sa chaude fourrure. Ils profitent ainsi de la protection et de l'expérience de la chasse de leur mère, bien qu'ils la têtent jusque presque quatre mois. De vrais enfants gâtés!


Les twarrs sont connus pour leur caractère placide. Ils ne sont jamais agressifs et ont tendance à se déplacer avec une certaine lenteur. De la sorte, ils ne sont pas agressifs envers les hommes, bien qu'une femelle accompagnée d'enfants en bas âge aura tendance à s'en éloigner. Cette placidité en a fait un animal parfaitement apte à être domestiqué, ce qui fut fait au bout de quelques années.

Les twarrs ont quelques prédateurs, étant donné leur lenteur. La plupart sont des fauves de petite et grande taille qui vivent dans les mêmes régions qu'eux, mais il arrive que des meutes de loups s'attaquent à eux s'ils se trouvent dans les même régions. Les petits fauves n'hésitent que peu avant d'attaquer une bête aussi grosse, car, si un coup de dents ou de patte d'un twarr peut laisser des traces ineffaçables, leur lenteur et leur placidité font qu'ils se font souvent blesser, et meurent de leur blessures. Il suffit donc d'être patient.


Le point de vue culinaire


Les twarrs sont plus proches des bêtes d'élevage que des animaux de compagnie, et, de ce fait, les hommes en ont vite fait une réserve de nourriture. Comme ils se reproduisent très vite et sont d'une taille conséquente, ils fournissent des quantités de viande très appréciable.

La viande de twarr ne ressemble à aucune autre. Elle n'a ni le goût du porc, ni celui du boeuf, ni celui du poulet. C'est une viande rouge qui a fini par se faire une place dans l'assiette des goûts des mages. La viande de twarr possède un goût assez fort, presque fumé, qui se rapproche de celui du gibier. Par conséquent, elle est plus souvent grillée que cuite dans des plats compliqués. Son goût un peu fort peut surprendre au premier abord, et de nombreux enfants n'apprécient que moyennement le goût du twarr.
La viande de jeune twarr n'a pas ce goût aussi prononcé, et est aussi plus tendre. C'est pourquoi elle est plus souvent utilisé dans des plats plus mitonnés et travaillés que la viande du twarr adulte. Certains lui reprochent toutefois ce manque de fumet, justement, qui fait de cette viande un substitut de viande de veau.




Voilà, fini! Si j'arrive un jour à vous faire des dessins, je vous montrerais ça.
A bientôt. Cool

_________________
Mon père était tellement de gauche
Qu'on a eu tout plein d'accidents
Il refusait la priorité
A droite, systématiquement!


Dernière édition par le Jeu 4 Jan - 20:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MGY4
Sublimé
MGY4

Nombre de messages : 382
Age : 31
Sphère : Combat, pour démonter des faces...
Date d'inscription : 08/09/2005

Un peu de bestiaire: le twarr Empty
MessageSujet: Re: Un peu de bestiaire: le twarr   Un peu de bestiaire: le twarr EmptyMer 19 Juil - 18:47

Sympa, sympa...
Même si j'ai vraiment du mal à imaginer des griffes de 10 centimètres Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talden / Simon
Alpha et Oméga
Talden / Simon

Nombre de messages : 615
Age : 32
Sphère : Babysphère! ^^
Date d'inscription : 12/07/2005

Un peu de bestiaire: le twarr Empty
MessageSujet: Re: Un peu de bestiaire: le twarr   Un peu de bestiaire: le twarr EmptyMer 19 Juil - 18:49

Hé, si les griffes font dix centimètres, ça ne veut pas dire que dix centimètres dépassent de la peau! Compte que cinq ou six seulement sont visibles, le reste est à l'intérieur.

Et puis, regarde une patte d'ours, tu verra un peu la taille des griffes...

A bientôt. Cool

_________________
Mon père était tellement de gauche
Qu'on a eu tout plein d'accidents
Il refusait la priorité
A droite, systématiquement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Un peu de bestiaire: le twarr Empty
MessageSujet: Re: Un peu de bestiaire: le twarr   Un peu de bestiaire: le twarr Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de bestiaire: le twarr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Bestiaire des Créatures et Animaux en tous genres
» Le bestiaire des autres surnaturels
» Description et bestiaire de Whisper Island
» Rajouter un animal au bestiaire
» Bestiaire de la Montagne de Zan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcana Universe :: Arcana (par Talden / Simon) :: Règles et Background-
Sauter vers: